La barre d’Étel

La Barre d'Etel

La barre d’Étel est un banc de sable sous-marin situé à l’embouchure de la Ria d’Etel se déplaçant au grès des vents et des courants. Il s’agit de la continuité du cordon dunaire s’étirant sur près de 35km de Gâvres à Quiberon, soit le plus important de Bretagne ce qui devrait lui valoir prochainement d’être classé « Grand Site de France », tel que la Pointe du Raz. Ce site majestueux peut se révéler très dangereux.

Un drame se produisit d’ailleurs le 3 octobre 1958. Le nouveau radeau de survie qu’Alain Bombard venait tester en passant la barre d’Etel, se retourne avec six volontaires à bord. Le bateau de sauvetage d’Etel, venu à leur secours se renverse à son tour. Le bilan est lourd : neuf morts dont huit étellois.

Pour aider les navigateurs à franchir ce passage difficile, un sémaphore est installé à l’embouchure, sur la commune de Plouhinec. Il s’agit du dernier sémaphore civil d’Europe.

error: Contenu protégé. Contactez-nous